Le geste écolo

- Pour un bureau plus écoresponsable

Nous sommes de plus en plus soucieux des problèmes environnementaux et sommes de plus en plus nombreux à s'essayer à un rythme de vie et de consommation plus écologique.
Malheureusement, le lieu de travail reste l'endroit où il y a le plus à faire en termes de sensibilisation.
Alors pourquoi ne pas adopter une attitude plus écoresponsable au travail dès maintenant ?
En proposant à vos collaborateurs de mettre en place des changements simples, vous pouvez faire la différence. Cela a un impact direct sur l'environnement mais aussi sur le bien être au travail.

Bureau

Nous passons près des 2/3 de notre temps sur notre lieu de travail. Certaines améliorations en termes d’environnement sont possibles et en plus rendront votre ambiance de travail plus agréable. Ces changements sont principalement ciblés à 3 niveaux : l’électricité, l’utilisation du papier, l'air (air climatisé et les plantes). .

La lumière est essentielle quand les employés passent des heures derrière un écran. Les tubes fluorescents sont utilisés dans la plupart des bureaux. Cependant, ils consomment jusqu’à 3.5-4 milligrammes de mercure par tube. Le mercure est dangereux pour toutes espèces vivantes (humains, faune et flore). Il pollue également l’air, l’eau et le sol. La solution la plus accessible est l'utilisation d'ampoules LED. Elles ne contiennent pas de mercure, utilisent 75 % d’énergie en moins et ont une durée plus longue que les tubes fluorescents.

 

 

Les entreprises devraient aussi faire attention à choisir les bons appareils électroniques. Dans une logique plus écoresponsable, il faut préférer des appareils adaptés aux employés, dont l'obsolescence est réduite et sous-traiter avec des organismes spécialisés dans le traitement des déchets électroniques.

Les experts sont unanimes : nous consommons trop. Plus de 12 millions de tonnes de déchets électroniques seront produit en Europe d’ici 2020 pour seulement 20 % recyclés.

Les entreprises modernes sont nettement moins dépendantes du papier. Si l’utilisation du papier n’est plus autant nécessaire et évidentes qu'avant, il est tout de même préférable de favoriser le papier recyclable. Le papier recyclé présente de gros avantages : non seulement, il épargne 17 arbres par tonne de papier (versus du papier nouvellement fabriqué) mais il dépense également 70 % d’énergie et d’eau en moins.

 

Tout le monde aime travailler dans des locaux à température ambiante, mais nous devons garder en tête que l’air conditionné ainsi que les ventilateurs représentent 20 % de la totalité d’électricité utilisée dans les bureaux à travers le monde.

Comment réduire considérablement ce nombre ?

En période de haute chaleur, privilégiez une version écologique. Allez encore plus loin en ajoutant des plantes à votre intérieur. Il est prouvé qu’elles peuvent réduire la température d’une pièce jusqu'à 10 °C. Elles stabilisent également le niveau d’humidité ambiant de 30 à 60 %.

Cuisine

En tant qu’employé de bureau, il y a quelques changements que vous êtes en mesure d’apporter. Par exemple, les bouteilles jetables PET sont constituées à 70% de nouveau plastique Tandis que leur version réutilisables peuvent être remplies jusqu’à 20 fois et les bouteilles en verres peuvent être réutilisées jusqu’à 50 fois. Une version encore plus écologique serait de boire de l’eau du robinet tout simplement.

« En Europe, l’eau est contrôlée de façon très stricte. Cela fait partie des aliments les plus contrôlés. La directive européenne sur l’eau potable exige que les membres de l’Europe présentent un rapport à leurs consommateurs sur la qualité de l’eau tous les 3 ans. Les rapports sont rendus publics sur le site de la Commission Européenne. L’eau du robinet est de grande qualité dans la plupart des pays d’Europe. Les consommateurs devraient demander directement à leur fournisseur d’eau la qualité de l’eau de leur région » 

Lothar Vigelahn du bureau fédéral de l’environnement d’Allemagne.

 

Boire de l’eau du robinet réduit non seulement la consommation de plastique et l’émission de CO2 due aux transports mais permet aussi d’économiser. L’eau est un trésor qui doit être utilisé avec précaution. Moins de 3% de l’approvisionnement en eau de la terre est constituée d’eau douce et seulement 1% peut être bue.. 2% sont gelés et les 97% restants sont de l’eau de mer. Il existe des mesures simples pour réduire votre empreinte en eau. Vérifier et réparer les robinets qui coulent. Une petite fuite de 120 gouttes par minute entraîne un gaspillage de 65.42 litres en une journée ce qui équivaut à 23874.65 litres en un an ! Evitez de laisser le robinet couler pendant la vaisselle et ne rincez pas votre vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle. C’est très souvent inutile, la plupart des nouveaux lave-vaisselles n’ont aucun problème avec un peu de nourriture. Votre vaisselle ressortira comme neuve ! Veillez à bien le remplir avant de le faire tourner.

Le café est aussi un point important et plus particulièrement la façon dont vous aimez votre café. 4 tasses de café par jour représentent la même empreinte carbone qu’une voiture moyenne parcourant 64.37 km, 3 grands lattes équivalent à la même empreinte carbone qu’un vol traversant la moitié de l’Europe ! Préférez du café bio/faitrade avec une faible empreinte de CO2 et privilégiez les dosettes de café biodégradables. Les dosettes standards prennent entre 150 et 500 ans à se décomposer. La ville d’Hambourg a banni les dosettes de café des bâtiments publics afin de réduire les déchets. Si vous êtes plutôt thé, vous pouvez réduire votre empreinte carbone en ne faisant bouillir que la quantité d’eau nécessaire.

Toilettes

Une étude basée sur les habitudes aux toilettes de 2000 employés de bureau en Angleterre montre qu’on y passe en moyenne moins de 14 minutes par jour. Que ce soit pour échapper à vos responsabilités ou réellement les utiliser. Pourquoi ne pas également s’attarder sur ce lieu et le rendre plus écoresponsable ? Saviez-vous que de l’eau potable est utilisée pour nos chasses d’eau ? La même eau que votre robinet est gaspillée pour évacuer vos besoins et représente un tiers du gaspillage d’eau potable. Passez aux toilettes à double chasses vous permettra de réduire de 67% d’eau en comparaison aux toilettes traditionnelles..
 

 

Le problème de la chasse d’eau résolu, concentrons-nous sur les autres sujets qui pourraient être améliorés. Saviez-vous que la plupart des tampons et autres protections hygiéniques contiennent du plastique ? On utilise la même quantité de plastique pour créer un paquet de serviettes hygiénique et 4 sachets plastiques.. Si vous pensez que les tampons sont une meilleure alternative car sur papier ils sont faits de coton…Malheureusement, vous vous trompez à moins d’utiliser des tampons bio, il y a de fortes chances que vos tampons contiennent du plastique.

Que pouvez-vous faire en tant que femme ou entreprise pour fournir des options plus écologiques pour vos employées ? Pour commencer, vous pouvez conscientiser vos employées sur la composition des protections hygiéniques et leur proposer des alternatives qui correspondraient à leurs besoins. Il est possible aujourd’hui d’avoir accès à de nombreuses protections qui sont meilleures pour l’environnement et qui ne mettent pas autant de temps à se décomposer. Il existe même des tampons et applicateurs réutilisables. Tous les produits sont aujourd’hui développés en version écologique pour permettre aux femmes d’avoir un cycle plus écoresponsable. La marque « Thinkx » a créé une culotte de règles, un sous-vêtement qui absorbe le flux menstruel. La coupe menstruelle est également une très bonne alternative. Quelques soient vos préférences en tant que femme, une alternative existe.

Téléchargez l'infographie ici :